Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
Tu pourrais gagner un voyage pour 2 au Canada
X

Please update your browser to get the best experience

Votre guide du Festival international des fruits de mer de l’Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard est connue pour ses plages de grès rouge, ses champs de patates et son paysage verdoyant. Mais la province surnommée « l’île aux patates » est surtout notoire pour ses fruits de mer frais.

Il y a deux saisons du homard sur l’île, on y pêche près de six millions de livres d’huîtres, et la plupart des restaurants de la province servent du crabe, des palourdes, des pétoncles et des moules.

PeiShellfishlarge

Photo: peishellfish.com

Ainsi, vous ne serez pas surpris d’apprendre que les Prince-Édouardiens raffolent des crustacés et qu’un festival gastronomique de fruits de mer s’y tient chaque année. Le PEI Shellfish Festival, qui dure quatre jours, braque les projecteurs sur des chefs de renommée internationale dans des compétitions culinaires, propose la plus longue guédille au homard du monde, accueille des musiciens et offre une pléthore de kiosques de dégustation.

Photo: Government of PEI Flickr

Photo: Government of PEI Flickr

Réunissez hospitalité maritime et enthousiasme, vous obtenez la recette qui explique que le festival, établi depuis maintenant 20 ans, ne cesse de se renouveler et d’accueillir de plus en plus de convives.

Photo: PEIshellfish.com

Photo: PEIshellfish.com

Cet événement, c’est un party de cuisine géant, version Côte Est. Or, un party ne peut se prétendre canadien sans le fameux cocktail national, le Caesars. Le Festival de fruits de mer de l’Î.-P.-É. ouvre le bal avec le concours du « meilleur Caesars en ville » et enchaîne avec le plus grand buffet à volonté d’huîtres de l’Île-du-Prince-Édouard, où chacun peut voter pour son huître favorite en lice pour le « choix du public : meilleur producteur ».

Toutes ces activités ont lieu pendant que la chef Lynn Crawford, de Food Network Canada, ainsi que l’humoriste Patrick Ledwell font leurs numéros pour nous faire rire à gorge déployée, si bien qu’il est presque impossible de reprendre son souffle, encore moins d’essayer de prendre une bouchée ou une gorgée !

Photo: PEIshellfish.com

Photo: PEIshellfish.com

Des Ceasars, des huîtres, des humoristes… c’est un party du vendredi soir qui ne fait que commencer !

Le lendemain, la compétition des 12 meilleurs chefs du Canada a lieu et chacun d’entre eux tente d’épater la galerie avec des créations qui mettent l’eau à la bouche. Si vous connaissez l’émission Chopped Canada, vous savez à quel point ce type de concours est exaltant sur écran; imaginez en direct, devant vos yeux !

Pouvez-vous concevoir des chefs de renommée internationale en train de paniquer alors qu’ils essaient de réaliser un plat de crustacés en face-à-face devant un public, tout en tentant d’épater un jury constitué de vedettes et de membres de l’Institut culinaire canadien dans le but de remporter 10 000 $ ? Oh oui, ça risque d’être bon.

Les patates de l’Île-du-Prince-Edouard sont prisées (avec raison) et c’est pourquoi le championnat de chaudrées de patates de l’Î.-P.-É. vient après le concours des chefs.

Ensuite, si vous voulez apprendre des astuces de pro pour préparer des cocktails, Clint Pattemore offre un cours sur la concoction du parfait Caesars ; celui qui peut étancher la soif de n’importe quel Canadien des Maritimes. Après cet atelier, apprêtez-vous à assister au championnat d’écaillage d’huîtres de l’Î.-P.-É.

Le championnat d’écaillage d’huîtres est au festival ce que le tournoi du U.S. Open est au golf, dans le sens que n’importe qui peut participer. Si vous pensez que vous pouvez écailler 12 huîtres puis les présenter dans leur demi-coquille plus rapidement que quiconque sur cette planète, alors n’hésitez pas à vous inscrire ici. Puis admirez les pros s’affronter, dans le cadre du championnat provincial d’écaillage ostréicole.

Le jour suivant, on propose d’autres ateliers de cuisine et de mixologie, des concerts de musique folk traditionnelle de l’Î.-P.-É. ainsi que la compétition « Tie-One-On Mussel ». Il ne s’agit pas d’attacher une moule à quoi que ce soit, comme pourrait le suggérer le nom, mais plutôt d’attacher ensemble le plus de bouées et de chaussons de dérive que possible. Imaginez le tout avec un verre dans le nez.

Cette compétition loufoque est ouverte à quiconque accepte de porter des bottes-pantalon imperméables et des bottes de caoutchouc… pour vrai. La soirée se termine avec d’autres spectacles, incluant jeu-quiz interactif intitulé « Who Wants to be an Islander ? » (ou « Qui veut être un Prince-Édouardien »). Go, à vos manuels !

La dernière journée du Festival des fruits de mer de l’Île-du-Prince-Édouard commence en force, avec une occasion de compenser les excès des jours précédents, avec la 36e édition de la Journée Terry Fox, sur le pont de la Confédération (cette énorme et illustre structure de béton qui relie l’Île au Nouveau-Brunswick).

Si vous n’avez jamais couru un Terry, vous manquez quelque chose. Ces courses permettent de se rapprocher de la communauté tout en soutenant une bonne cause en l’honneur d’une figure de proue canadienne. Vous pouvez vous inscrire à la Journée Terry Fox de Charlottetown ici. Pour finir en beauté, le festival se termine généralement par une grande célébration avec de la musique et des spectacles.

En somme, si la bière en abondance, les Caesars, les fruits de mer frais, la musique live et les parties de cuisine avec des chefs célèbres vous plaisent (pourquoi en serait-il autrement ?), rendez-vous au Festival international des fruits de mer de l’Île-du-Prince-Édouard et vivez – ne serait-ce que quelques jours – à la façon des insulaires.

 

 

Publications récentes