Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Valérie Carpentier, en harmonie avec la nature grandiose du Yukon

VIOLAINE DUCHARME

En octobre dernier, l’auteure-compositrice-interprète et gagnante de la première édition de La Voix Valérie Carpentier a séjourné au Yukon dans le cadre d’un voyage orchestré par Arctic Range Adventure. Pendant ce séjour, elle a parcouru un canyon, observé la faune sauvage, savouré des moments de détente dans des sources thermales et admiré le ciel nocturne. Elle nous parle de son expérience.

Ce séjour au Yukon était-il ton premier voyage dans le nord du Canada ?

Oui. J’aime beaucoup voyager, mais je visite habituellement des villes : New York, Los Angeles, Paris… C’était la première fois que je faisais un voyage axé sur la nature. C’était merveilleux ! Je suis vraiment contente d’y être allée.

Comment imaginais-tu le Yukon avant d’y aller ?

Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je savais qu’il y avait des montagnes et je m’imaginais Whitehorse comme une ville de la taille de Trois-Rivières. J’ai été surprise parce que c’est bien plus petit ! Mais c’est une belle ville, vraiment charmante. Il faut dire que c’est une région très jeune du pays.

Parle-nous un peu de ta visite à la Réserve faunique du Yukon…

Ce qui est bien, dans cette réserve, c’est que les animaux ont beaucoup d’espace pour eux. Ils ne sont pas domestiqués. Les humains sont présents et peuvent intervenir en cas d’urgence, mais sinon, les animaux restent à l’état sauvage. J’ai participé à une visite guidée de la réserve ; le guide nous aidait à identifier les animaux. Nous avons vu des renards tellement adorables ! Aussi, des bisons, des cerfs, des caribous, des chèvres de montagne… Ces chèvres sont tellement agiles, c’est impressionnant ! Il y avait aussi des bois de caribous abandonnés sur le sol. J’ai été étonnée par leur poids : c’est lourd ! C’était beau à voir, tous ces animaux dans de grands espaces où on les respecte.

Tu as aussi fait de la randonnée le long du canyon Miles…

Oui, on est allés marcher là-bas. C’est super beau, avec les forêts de conifères et l’eau turquoise de la rivière. Je ne savais pas qu’il existait un endroit comme ça au Canada. J’aurais voulu me baigner, s’il n’avait pas fait aussi froid ! On s’est aussi arrêté à un endroit d’où on a pu admirer le coucher de soleil. C’était magnifique.

Et les sources thermales de Takhini ?

Ça, c’est malade ! Ce sont des piscines d’eau de source naturellement chaude, qui vient de la terre. C’est bien aménagé ; ils ont gardé le côté naturel de l’endroit. Il faisait froid dehors, mais on était si bien dans l’eau… je ne voulais plus sortir ! Ça a été mon activité préférée du voyage, avec la visite de la réserve faunique.

Comment s’est passée ta soirée à observer les aurores boréales ?

Nous étions à un endroit où le sol est plat sur un vaste espace, alors nous avions une vue panoramique du ciel. Il y avait aussi des tipis chauffés par des feux, pour se réchauffer de temps en temps. Les aurores boréales changeaient de couleur tout le temps, et il y avait tellement d’étoiles ! C’était incroyable.

Dirais-tu que ce voyage t’a inspiré sur le plan artistique ?

Oui, c’est sûr ! En général, ce sont surtout les gens et les situations urbaines qui m’inspirent, mais toute cette beauté m’a nourrie. Au Yukon, j’ai ressenti une grande sérénité. Quand je suis revenue, j’ai écrit beaucoup de chansons. Je pense que de faire le vide dans sa tête, à l’aide de tout cet air pur, en pleine nature, ça fait de la place pour la création. C’est une sorte de remise à zéro qui fait du bien.

À qui recommanderais-tu un voyage au Yukon ?

À tous ceux qui sont curieux et qui veulent aller à la rencontre de leur pays. La curiosité, la volonté de voir à quoi ça ressemble ailleurs, c’est ce qui me motive à voyager. J’espère d’ailleurs avoir l’occasion d’y retourner pour aller à la rencontre des autochtones et des gens qui se sont installés là-bas. C’est vraiment beau, le Yukon !

Regardez la vidéo du voyage de Valérie au Yukon!

Pour en savoir plus sur les activités proposées par Arctic Range Adventure

Et pour d’autres incontournables d’un séjour au Yukon 

Publications récentes