Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Un secret bien gardé : le parc national du Canada Kouchibouguac

Le parc national du Canada Kouchibouguac est relativement peu connu des Canadiens, probablement en raison de son nom difficile à prononcer ! Situé sur la côte est du Nouveau-Brunswick à Kouchibouguac, on y retrouve des dunes de sable, des îles barrières, des marais salés, des forêts et bien plus encore. Ces écosystèmes hébergent un grand nombre d’espèces rares, telles que le pluvier siffleur, le pékan, la martre et l’aster du Golfe du Saint-Laurent, sans compte la panoplie d’espèces communes comme le phoque gris et le phoque commun. Avec une superficie de 238 km2, il est loin d’être le plus vaste parc du pays, mais il n’en demeure pas moins qu’une foule d’activités s’offrent aux visiteurs. Une visite typique à Kouchibouguac pourrait inclure des excursions en canot ou en kayak, de l’observation de phoques, du camping, du vélo et/ou de la randonnée.

Le nom du parc vient de la langue micmac en hommage au peuple qui habitait la région des milliers d’années avant la colonisation. Aujourd’hui, le parc propose plusieurs expositions et conférences sur les peuples autochtones de Kouchibouguac.

Nous avons préparé un palmarès de nos activités coup de cœur pour ceux qui souhaitent partir à la découverte des dunes de sable doré, des estuaires, des plages et des boisés du parc. Nous estimons que ça devrait intéresser chacun d’entre vous, lecteurs chéris.

La passerelle de la Plage Kelly

Cette passerelle d’un kilomètre de longueur est un des attraits les plus populaires du parc. Quand on dit « panneau d’interprétation » on sait que ça n’a rien de trop enthousiasmant, mais ils valent le coup d’œil afin de bien comprendre à quel point cet écosystème est fragile.

Photo: CompleteNorthAmerica.com

Photo: CompleteNorthAmerica.com

Pagayez en canot voyageur

Dès la mi-juin et jusqu’à la mi-septembre, vous pouvez tenter l’expérience en canot voyageur de Kouchibouguac. Non-seulement vous vous sentirez comme un personnage de La chasse-galerie (tels qu’on les voit sur les bouteilles de Maudite), vous en apprendrez long sur les Micmacs et la culture acadienne en même temps. Vous apercevrez sans-doute des balbuzards et pygargues à tête blanche, donc équipez-vous d’un étui étanche pour votre iPhone avant d’y aller.

Le sentier de vélo Major Kollock

Les sentiers du parc sont bien entretenus, donc ils sont accessibles aux cyclistes de tous les niveaux qui aimeraient voir défiler les champs de fleurs sauvages, les tourbières, les lagunes et la forêt ancienne de l’Acadie. Longez la rivière Kouchibouguac pour prendre une photo du fameux pin penché au Sandstone Garden, ou encore, essayez de trouver le pont sous le pont de la rivière Black.

Faites du ski de fond

Les sentiers de ski de fond du parc Kouchibouguac sont parmi les plus beaux du Nouveau-Brunswick. On peut même s’arrêter dans l’un des 7 abris pour piqueniquer ou se réchauffer autour d’un feu –le bois est fourni ! Apportez du chocolat chaud ou toute autre boisson pour vous réchauffer, et vous ferez bien des jaloux ! Si le ski de fond ne vous chante pas plus qu’il le faut, vous pouvez plutôt explorer les sentiers de raquette du parc.

Photo: Parks Canada

Photo: Parks Canada

Faites de la randonnée sur le sentier de la rivière Kouchibouguac

Il y a 9 sentiers de randonnée de tous les niveaux dans le parc, mais selon nous, le meilleur est probablement aussi le plus long : le sentier de la rivière Kouchibouguac. Il commence à la Plage Kelly, passe par le pin penché, des anses, offre des vues panoramiques et la tranquillité des bois.

Next camping spot #otentik #kouchibouguac

A photo posted by Steven Richard (@freaky_beanie) on

Séjournez dans une tente oTENTik

Dormir dans une tente oTENTik, c’est le summum du glamping.  À mi-chemin entre la tente et le chalet, elles sont équipées de lits et de meubles, le tout sur un vrai plancher mais avec un toit en toile. Le grand luxe en arrière-pays, moyennant 100 $ la nuit.

Accessibilité : À l’année

Pour s’y rendre : Situé dans une région qu’on appelle la « Route du littoral acadien », le parc est à une heure au nord de Moncton, ou à 4 heures de route de la frontière du Québec.

Admission : Pendant la saison haute, l’admission est à 8$ par personne.

Camping : Il y a un frais de 10 $ par nuit pour le camping en arrière-pays, et pour les sites de camping les frais sont variables selon les services offerts. Consultez le site de Parcs Canada pour tous les détails.

Sécurité : Informez-vous sur la sécurité face aux ours, et si vous campez en arrière-pays, assurez vous d’apporter tout l’équipement nécessaire.

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes