Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Osez-vous visiter la ville fantôme de Nordegg, en Alberta?

Imaginez lire un manuel d’histoire dans des montagnes russes; la visite d’une ville fantôme est comparable – la nausée en moins. D’un côté, la ville fantôme est un peu comme un livre d’histoire parce qu’elle dresse le portrait d’une époque révolue et des gens qui y habitaient. De l’autre, elle fout la trouille, tout comme un grand manège ! En quête de sensations fortes et d’apprentissage, bien sûr, nous sommes partis à la découverte de Nordegg, une ancienne ville minière de l’Alberta.

Photo: AlbertaHistoricPlaces.Wordpress.com

Photo: AlbertaHistoricPlaces.Wordpress.com

Ce village, fondé en 1911, est situé à 150 km à l’ouest de Red Deer, en Alberta, le long de l’autoroute David-Thompson. Quand la Canadian Northern Western Railway a construit un chemin de fer qui menait jusqu’à Nordegg en 1914, la population du village a explosé pour atteindre les 3 000 citoyens (wow !), dont la majorité travaillait dans la mine de charbon de Brazeau Colleries.

Mais quand l’industrie ferroviaire a commencé à laisser de côté le charbon en faveur du diesel pour faire avancer ses trains, l’effet s’est fait sentir à Nordegg. Avec la baisse de la demande du charbon est venu un déclin de la population, et ce, jusqu’à ce qu’il ne reste que quelques individus. Ainsi, Nordegg est devenue une ville fantôme. En 1993, en réponse aux réclamations des anciens résidents de la municipalité, l’ancien site de Brazeau Colleries, qui s’étendait sur 79 acres, a été déclaré patrimoine provincial. En 2002, il a obtenu le statut de lieu historique national.

Photo: History.Alberta.Ca

Photo: History.Alberta.Ca

Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques bâtiments, mais on peut faire une visite guidée des mines pendant l’été. Grâce aux retombées de tourisme, la ville a eu un regain de vie et s’est fait construire un terrain de golf, une caserne de pompiers et une bibliothèque.

Mais ne vous méprenez pas, c’est quand même un endroit sinistre. Quand le vent souffle sur ses structures ajourées, les murs grincent et les volets claquent comme dans une maison hantée. L’équipement minier, quant à lui, parsème les lieux et semble être prêt à l’usage, comme si les ouvriers venaient juste de finir leur quart de travail.

Photo: Vacay.ca

Photo: Vacay.ca

De plus, il y a un vrai côté sombre dans l’histoire de Nordegg. Comme tant d’autres villes minières de l’époque, Nordegg a connu son lot de catastrophes. Le jour de l’Halloween 1941, une terrible explosion a détruit une partie des mines et tué 29 ouvriers. Neuf ans plus tard, un incendie a ravagé l’usine de charbon. Mais c’est vraiment le passage au diesel qui a donné le coup de grâce à la ville, provoquant la fin des activités minières en 1955.

Nordegg se trouve dans une région assez éloignée, ce qui permet de s’adonner à une foule d’activités de plein air. Après avoir eu des sueurs froides dans la ville fantôme, vous pouvez aller décompresser sur le terrain de golf ou faire de la randonnée dans l’immense campagne albertaine. Sinon, vous pouvez partir en vélo de montagne sur les collines et les monts avoisinants, ou aller pêcher à la mouche et canoter à travers les affluents du lac Abraham. Nordegg est également une destination hivernale de choix avec une multitude de pistes de motoneige et de ski de fond à votre disposition.

Si vous êtes toujours en quête de sensations fortes, aventurez-vous dans les plaines Kootenay pour y faire de l’escalade sur glace. Frissons garantis !

Et finalement, mais non moindrement, vous pourrez réaliser votre rêve d’être cow-boy en faisant des randonnées à cheval.

Quoi apporter – Des bottes de randonnée, un vélo de montagne, une canne à pêche à la mouche, des bâtons de golf, un canoë et un maillot de bain.

Où loger – Il est possible de louer des petits chalets privés dans la région, mais si vous optez pour un hôtel, le Best Western, le Canalta Inn et le Rocky Mountain House sont des options intéressantes.

Allez-y – L’accessibilité à une multitude d’activités de plein air fait de Nordegg un endroit à visiter en toute saison, mais si c’est le village lui-même qui vous intéresse le plus, allez-y pendant l’été, comme la mine est seulement ouverte pendant la période estivale.

 

 

Publications récentes