Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Les 6 expériences à vivre au Yukon, selon le photographe Peter Mather

Je me suis toujours demandé comment c’était de vivre au Yukon et de se réveiller chaque jour dans une vaste étendue sauvage sillonnée de cours d’eau historiques, de boire de grands bols d’air frais… Pour le vivre par procuration, on a rencontré le photographe yukonais Peter Mather qui nous présente ses six expériences mémorables au Yukon. De l’observation de la faune, en passant par des randonnées et des séminaires historiques, découvrez le Yukon de Peter Mather…

1. Partir en canot

« Abritant certaines des meilleures rivières de la planète, le Yukon est un véritable paradis pour les pagayeurs. Vous pourriez vivre une expérience semblable à celle du canoéiste sur la photo qui a pu s’approcher d’une famille d’orignaux sur un lac de montagne cristallin. »

2. Veiller tard pour attraper les aurores boréales
« Des aurores boréales se reflètent dans une baie ouverte en hiver. Les aurores boréales sont l’une des plus grandes attractions du Nord. Cette danse de lumières au-dessus des montagnes crée toujours un moment magique. »

3. Visiter la passe migratoire au barrage de Whitehorse Hydro
« Des enfants s’émerveillent devant un saumon quinnat à la passe migratoire du barrage de Whitehorse Hydro. Le saumon quinnat du fleuve Yukon effectue la plus longue route migratoire du monde et parcourt 3 000 km en amont sans se nourrir pour frayer dans les cours d’eau de partout au Yukon. »

4. Apprendre à connaître le peuple gwich’in
« Un vieillard gwich’in fait sécher un corégone sur les rives de la rivière Peel. J’ai choisi cette image pour représenter l’un des 13 peuples autochtones du Yukon. La photographie montre également le lien unique entre le territoire et la faune. »

Day 4, fourth day of the ‪#‎challengeonnaturephotography‬ for me. Thanks again to Dave Showalter for presenting this challenge, which proved to be an exercise in introspection. For my 7 days, I'll be going through the last 15 years of photography and sharing images that were important to me or to my career. This is an important image to me for a number of reasons. First, because of the experience of meeting a 94 year old Gwich'in elder who was living on the land in the Peel Watershed. Agnes is an inspiration to so many. Second, after 12 years of mediocre photography, I had finally found my voice. I was meant to work on photojournalism stories about wildlife, wilderness and the first nations people of the North. I was not accustomed to taking pictures of people, and was working really hard it. This is one of my first images that actually captured a person and told part of their story. Third, I had met Agnes the day before, but hadn't gotten any images. I had driven a couple hours down the Dempster Highway, as i was desperate to get home to my family. However, I knew that if I wanted to be successful at telling stories, I needed to turn around and go back and get the shot. So I did….and I learnt about the commitment required to capture meaningful images. I nominate Shayla Snowshoe for the #challengeonnaturephotography, because I would like to see more of her imagery. ‪#‎protectthepeel‬ ‪#‎yukon‬ @ilcp_photographers @natgeocreative @lumixcan

A photo posted by peter@petermather.com (@matherpeter) on

5. Partir en excursion guidée pour observer la faune
« Le Yukon compte plus d’animaux sauvages que d’humains : sa population de 37 000 habitants vit sur une étendue plus vaste que la Californie. »

6. Observer la montaison des saumons
« J’ai choisi cette image pour représenter le Yukon puisque notre existence est à plusieurs égards définie par le saumon et les aurores boréales. »

Chinook Salmon under the Northern Lights in the Yukon. The Yukon River Chinook have the longest salmon migration on the planet….over 3,000 km. due to overfishing, climate change and loss of habitat their numbers having been dropping for decades. Efforts in the U.S. And Canada have finally gotten underway to preserve the salmon run. A fishing closure has been in effect along the entire length of the river for two seasons now. The 23 salmon based cultures along the length of the river are making great sacrifices for the next generations. @natgeocreative @ilcp_photographers #salmon #northernlights #northernlightsphotos #halfnhalf #auroraborealis #canadiancreatives #tourcanada @everydayclimatechange #climatechange @nhm_wpy #elplanetaphoto #earthpix

A photo posted by peter@petermather.com (@matherpeter) on

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes