Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
Tu pourrais gagner un voyage pour 2 au Canada
X

Please update your browser to get the best experience

Guide du festivalier : Osheaga

Ce n’est pas comme s’il vous manquait des raisons pour visiter Montréal, mais on va vous en donner une quand même. Montréal est l’hôte d’un des meilleurs festivals de musique du Canada : Osheaga. Que vous soyez un habitué, ou si c’est votre première visite à Mourrial, notre petit guide a tout ce qu’il faut pour que vous profitiez au maximum des 3 jours de célébration musicale de l’édition 2016.

FEST

Photo: Osheaga

Les essentiels

La tendance se maintient pour une année de plus : le festival aura lieu au Parc Jean-Drapeau, et ce, pendant le week-end du 29 au 31 juillet. On adore que ce festival de grande envergure se tienne à proximité du centre-ville, contrairement à la majorité des événements de taille semblable ayant souvent lieu au fin fond de la campagne. Cliquez ici pour voir comment vous y rendre en transport en commun.

Pour savoir quand et sur quelle scène vos artistes favoris se produiront, sachez que les horaires seront affichés sur le site de 2 à 4 semaines avant l’événement. Entre-temps, consultez la liste des artistes confirmés ici. En attendant l’horaire définitif, pensez qu’en règle générale, les têtes d’affiche entrent en scène entre 21 h et 21 h 30 et s’exécutent pendant une heure et demie ou plus.

Photo: Osheaga.com

Les incontournables 2016

D’abord il y a les Robyn, Radiohead et Lana Del Rey de ce monde. Pour ce qui est des artistes moins connus, surveillez Dilly Dally, Aurora, Vince Staples et July Talk. Ne manquez pas les coups de cœur canadiens comme Wolf Parade, Grimes, Cœur de pirate et White Lung.

STAY

Photo: Airbnb.com

Où dormir

Mis à part les hôtels traditionnels, Airbnb propose une foule de choix à Montréal qui vous permettront de loger en solo, de partager avec des amis ou encore de louer une chambre dans l’appartement d’un étranger. Autre option : le festival s’est associé avec les universités de la ville pour louer des chambres en résidence, puisqu’elles sont inoccupées pendant l’été. Visitez la page Hébergements sur leur site pour tous les détails.

POUTINE

Photo: La Banquise

Où manger

Ne ratez pas votre coup. Une visite à Montréal sans poutine, c’est comme un festival sans le gars pas rapport qui hurle des demandes spéciales pour le mauvais band. Essayez La Banquise sur Rachel s’il est tard, ou osez la poutine déjeuner au Patati Patata sur St-Laurent. Si vous préférez les classiques, il y a toujours le Lafleur sur Wellington.

Photo: Osheaga.com

Quoi faire quand c’est F-I FI N-I NI

Chaque soir du festival, le dernier spectacle se termine entre 22 h 30 et 23 h 30, ce qui laisse amplement le temps de sortir pour un verre ou un souper tardif. Vous pouvez vous rendre dans un after-party officiel d’Osheaga, ou déambuler sur Saint-Laurent ou Saint-Denis afin de choisir parmi une foule d’options pour se retrouver entre amis autour d’un verre ou deux. Côté bouffe, voyez notre note sur la poutine ci-dessus.

NEW BRUNCH

Photo: Lawrence Resturant

Où bruncher

Prenez un petit-dej à l’anglaise avec des scones de chez Lawrence, gâtez-vous avec les meilleures omelettes au four du monde chez Laika, essayez les rancheros (et une bière, pourquoi pas?) à la Maison Publique, empiffrez-vous de shakshuka au Sparrow, ou… peut-être une autre poutine?

BRING

Photo: Unsplash.com

Quoi apporter au Parc

Voici les articles à mettre dans votre trousse de survie sac à dos : crème solaire non aérosol, des lunettes fumées, une p’tite laine pour quand le soleil se couche, votre chargeur de téléphone (il y aura des stations de charge sur le site), une caméra, une serviette de plage ou couverture de pique-nique, une bouteille d’eau en plastique transparent (il y a des fontaines sur les lieux), un poncho imperméable ou un petit parapluie, et des collations – quoique il y aura plein d’options de bouffe et de boisson sur place, avec ou sans alcool.

CROWN

Photo: Unsplash.com

Quoi laisser à la maison

Lisez attentivement les lignes qui suivent, car elles vous permettront non seulement de vous désencombrer, mais aussi d’éviter qu’on ne vous confisque vos joujoux chouchous. Les objets suivants sont interdits, donc oubliez la glacière et le gros parapluie de golf. N’apportez pas d’alcool, de ballons de plage, de frisbee, de chaises pliantes. Vous survivrez sans problème sans votre perche à selfie, votre chat, votre drone et vos bandeaux à plumes, coiffes de guerre et couvre-chefs d’inspiration autochtone. On en profite pour partager avec vous la politique d’Osheaga en ce qui a trait au dernier article de la liste :  Ces coiffes ont une signification spirituelle et culturelle dans la communauté autochtone et afin de respecter les traditions et la dignité des peuples autochtones, Osheaga, Heavy Montréal et îleSoniq demandent aux fans et aux artistes qui participent aux événements de ne pas utiliser ce symbole en tant qu’accessoire mode.

À noter que les couronnes de fleurs, elles, sont permises.

Photo: Osheaga.com

Comment vous amuser

Pour ça, vous n’avez certainement pas besoin de conseils !

 

 

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes