Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Guide de la Nouvelle-Écosse selon Alex Duckworth

Si vous ne connaissez pas Alexandra Duckworth, laissez-nous vous la présenter : Alex a découvert la planche à neige à l’âge de 10 ans et elle a immédiatement été séduite par la créativité, la camaraderie et les défis liés à ce sport. Sa détermination et sa persévérance l’ont menée aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014 où elle a représenté le Canada aux compétitions de demi-lune. Mais cette Olympienne n’est pas seulement douée en planche à neige; elle possède un sens inné de la mode, excelle dans tous les sports qu’elle touche, pratique le yoga sérieusement, est vidéaste, auteure et philanthrope à ses heures, et surtout, elle sait s’amuser comme personne. Sans oublier qu’elle vient de la Mecque de la planche à neige en Nouvelle-Écosse. Nous avons rencontré Alex et lui avons demandé de nous donner toute la vérité sur le meilleur de sa province natale.

Photo: Alexandraduckworth.com

Photo: Alexandraduckworth.com

SB : Alors, que recommanderais-tu à ceux qui veulent découvrir la Nouvelle-Écosse?
AD : D’abord et avant tout, il faut absolument aller à Lunenburg où est ancré le célèbre grand voilier Bluenose. C’est une ville des plus colorées où vous pourrez vraiment bien manger, observer les baleines et faire de la voile. À quinze minutes de Lunenburg, peu importe dans quelle direction vous allez, il y a des centaines de destinations incroyables. Premièrement, j’irais à Hirtles Beach et je ferais de la randonnée à Gaff Point jusqu’à la plage secrète. Vous aurez votre petit coin de paradis, juste pour vous – du moins jusqu’à ce que tout le monde lise ces lignes…

Durant le mois d’août, ma famille organise un tournoi de boogie board à Hirtles Beach. Si vous êtes de passage à ce moment-là, vous pourrez y participer… et ma mère vous enseignera les rudiments du sport!

Photo: LaHaveBakery.com

Photo: LaHaveBakery.com

SB : Comment rendre sa visite de la Nouvelle-Écosse plus agréable?

AD : Il faut absolument louer une auto, car vous aurez à traverser plusieurs zones boisées. Avec une auto, vous pouvez prendre le traversier vers West LaHave et aller à la boulangerie LaHave. C’est une très vieille boulangerie dont le deuxième étage est occupé par une coopérative d’art, et le troisième étage, par une usine de planche à roulettes dotée d’une aire de pratique intérieure. N’oubliez pas de déguster une pizza au fromage à la boulangerie. De là, conduisez pendant une heure et rendez-vous à Carter’s Beach, où se cachent plusieurs plages isolées et où le sable blanc et l’eau transparente vous rappelleront les Caraïbes. Prenez la route qui longe la côte et dormez dans un des charmants gîtes touristiques de la région. Je suggère un arrêt dans la vallée de l’Annapolis pour une tournée des vignobles et si vous êtes adepte de vélo, allez pédaler sur la route du célèbre Cabot Trail. Vous en aurez plein la vue!

SB : Que suggères-tu à ceux qui recherchent des aventures en plein air?

AD : Ils devraient se rendre aux Three Pools, et bien entendu, dans la Baie de Fundy où se trouvent les Mudslides, où vous glisserez si vite dans l’eau que vous en perdrez votre maillot de bain.

Pour sortir des sentiers battus, descendez la rivière Gaspereau en tube. Selon la période de l’année, les conditions sur l’eau varient de tranquilles à extrêmes; donc, planifiez votre excursion. Je me souviens qu’un été, alors que j’étudiais à l’Université Acadia, je travaillais pour une compagnie de boissons et on m’avait donné un sac à dos réfrigéré pour distribuer des cannettes de jus à mes coéquipiers durant notre escapade sur l’eau. Mais le courant était vraiment rapide et au beau milieu de notre parcours, nous avons croisé un troupeau de vaches qui traversait la rivière. Mon groupe s’était réfugié dans un coin pendant que je me dirigeais allègrement vers le troupeau. Je me suis donc retrouvée isolée au beau milieu des vaches, je suis tombée de mon tube, perdu mon sac à dos ainsi que mon bikini. Que de beaux souvenirs!

Photo: Destination Canada

Photo: Destination Canada

SB: Qu’y a-t-il à faire à Halifax?

AD : Ne manquez pas le marché des agriculteurs locaux le samedi, au bord de l’eau. Visitez les restaurants, les cafés et les bars du North End, prenez l’apéro au Field Guide et brûlez quelques calories sur la piste de danse du Gus’s pub en compagnie des jeunes clients locaux.

SB: Y a-t-il un événement à ne pas manquer en Nouvelle-Écosse?

AD : Il ne faut pas rater Chester Race Week. C’est une régate de voile et les sportifs viennent de partout pour y participer. Si la voile n’est pas votre tasse de thé, allez-y quand même. C’est LE party de la Nouvelle-Écosse! Chester est un peu comme les Hamptons, mais sans le bling-bling.

SB : Ton bar préféré?

AD : Si vous voulez fréquenter un vrai bar local, allez au Knot Pub à Lunenburg. Il existe depuis environ 50 ans. Si vous recherchez un bar à la mode, prenez la direction du Field Guide à Halifax.

SB : Ta plage préférée?

AD : Hirtles Beach

Photo: Destination Canada

Photo: Destination Canada

SB: Ton restaurant préféré?

AD : Edna à Halifax

SB : Ton Néo-Écossais préféré?

AD : Sid the Kid. Je l’ai rencontré durant les Olympiques d’hiver de Sotchi. La journée après ma compétition, je me rends à la cafétéria de la Maison du Canada et qui est la première personne que je vois? Sidney Crosby. Je pensais m’évanouir. Je me suis dirigée vers le comptoir à salade, déposé quelques radis dans mon assiette pour faire semblant de me servir à manger, et me suis dirigée vers sa table où il était assis avec deux autres joueurs de hockey probablement célèbres. Je lui ai demandé si je pouvais me joindre à eux. Il a répondu : « Oui, bien sûr. Assieds-toi. » Crosby et moi avons parlé de la Nouvelle-Écosse. Les joueurs m’ont demandé quel âge j’avais, car ils ne croyaient pas que j’étais assez âgée pour fréquenter les lieux. Je suis une grande admiratrice!

SB : La plus belle qualité des Néo-Écossais?

AD : Ils n’ont pas peur d’entamer une conversation avec des étrangers. C’est bizarre de ne pas parler aux personnes qui sont à côté de vous pendant que vous faites le plein d’essence. En plus, leur accent est charmant!

SB : Ce qui te manque le plus quand tu es loin de la maison?

AD : Le rythme de vie.

SB : Les meilleurs donair et doigts de poulet à l’ail en Nouvelle-Écosse?

AD : Ce n’est pas à moi qu’il faut demander cela. Je mange toujours de la pizza avec trop de sauce ranch. Mais cet été, je retourne en Nouvelle-Écosse et je vais me régaler avec des donair.

SB : Une chose dont la réputation est surfaite en Nouvelle-Écosse?

AD : Les tatouages en forme d’ancre, qu’on trouve partout, mais surtout en Nouvelle-Écosse.

SB: Et la plus sous-estimée?

AD : Les fêtes de cuisine. Elles se forment tout naturellement, car c’est la pièce où on trouve la bière. Ces fêtes sont intimes et géniales.

SB : Meilleur endroit pour un rendez-vous?

AD : Les jardins publics à Halifax. Mais si vous parlez d’un lieu propice au premier French kiss… Je dirais plutôt le garde-manger de vos parents, car tout le monde vit encore dans la maison familiale en Nouvelle-Écosse… même à l’âge adulte.

Photo: HalifaxPublicGardens.ca

Photo: HalifaxPublicGardens.ca

SB : Meilleur endroit pour dormir?

AD : Le chalet que mon père loue. Vous pouvez aussi rester au Beach House ou au School House parce que ces propriétés à louer sont situées à côté de la maison de mes parents et que mes parents sont formidables. Même quand je ne suis pas à la maison, ils vont vous faire le tour du propriétaire et vous servir l’apéro dans la cour. C’est également la Mecque des plages et je suis très objective en affirmant que c’est le plus beau coin de la province, point final! Kingsburg, en Nouvelle-Écosse. Googlez-le.

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes