Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
Tu pourrais gagner un voyage pour 2 au Canada
X

Please update your browser to get the best experience

Comment voir les animaux les plus mignons du Canada

Il faut bien l’admettre, tout le monde devient gaga devant les mignonnes bêtes à poil. Mais la faune, ce n’est pas juste de la fourrure, de grands yeux et de jolis bébés. Les animaux sauvages sont, eh bien… sauvages. Heureusement, Parcs Canada a rédigé des directives à suivre pour nous protéger, ainsi que les animaux, pendant l’observation de la faune dans la nature. Nos parcs nationaux représentent certainement les meilleurs endroits au Canada où ne faire qu’un avec la nature; y observer la vie sauvage est un ajout bien agréable! Voici une liste de nos animaux favoris.

Le grizzly

La Colombie-Britannique fait partie de la poignée de lieux dans le monde (et au Canada) qui abrite encore une population relativement importante de grizzlys (il s’agit d’une espèce au statut préoccupant). Ces ours, de la famille des ours bruns, sont impressionnants à apercevoir à cause de leur grosseur et leur comportement.

Où sont-ils :

Parc national du Canada des Glaciers.

Quand y aller :

Les ours hibernent de 5 à 7 mois en hiver. Vous êtes donc plus susceptible de les voir en été. Les grizzlys ne devraient pas être approchés; assurez-vous de leur donner beaucoup d’espace, de les observer à distance et de vous munir de vaporisateur chasse-ours. Consultez la courte vidéo de Parcs Canada sur la façon d’utiliser le chasse-ours ici.

Les chiens de prairie à queue noire

Le bloc ouest du parc national des Prairies et ses terres avoisinantes représente le seul endroit au Canada où les chiens de prairie à queue noire vivent dans leur habitat naturel. Ils sont deux fois plus gros que les écureuils fouisseurs et sont des créatures très sociales qui vivent dans de vastes colonies. Ils sont comiques à observer, car les membres d’une famille se saluent en muselant ou en « s’embrassant » les uns les autres, ou même en se toilettant. Leur vocabulaire est très mignon et ressemble à de petits aboiements.

Où sont-ils :

Parc national des Prairies (West Block).

Quand y aller :

Allez dans le bloc ouest en été et explorez la Route panoramique de l’Écocircuit, qui vous fera traverser plusieurs colonies de chiens de prairies.

Visites guidées :

Joignez-vous à une Aventure à cheval au coucher du soleil à travers le bloc ouest, tout en profitant d’une randonnée équestre guidée unique. Partez en quête de quelques-unes des plus belles créatures des prairies du Canada, du majestueux bison des plaines à l’iguane pygmée à cornes courtes.

aulavik_muskox-2

Les bœufs musqués

Vivant principalement dans l’Arctique canadien, les bœufs musqués donnent tout un spectacle. Avec leur manteau de fourrure épaisse pour les garder au chaud et un musc fort pour attirer les femelles, vous ne voudrez pas manquer ces animaux lors de votre prochain voyage nordique.

Où sont-ils :

Parc national Quttinirpaaq

Quand y aller :

Vous trouverez les bœufs musqués en été dans les vallées boueuses. En hiver, ils se dirigent vers un terrain plus élevé pour éviter la neige profonde.

Les mouflons

Vous êtes-vous déjà laissé emporter dans le regard de quelqu’un? Et qu’en est-il du regard d’un gros mouflon? Ces animaux ont le regard le plus mignon et sont impressionnants en vrai. Ils voyagent en groupe et adorent lécher la glace sur la route, alors conduisez lentement et gardez les yeux ouverts pour repérer ces bêtes, car elles vous donneront la chance de vous offrir de superbes possibilités de photo.

Où sont-ils :

Parc national Kootenay.

Quand y aller :

Ils se promènent toute l’année dans le parc.

Les bélugas

Les bélugas sont parmi les baleines les plus faciles à repérer, car ils sont distinctement blancs, grisâtres, super-sociables et indigènes au Canada. Ces baleines, qui sont en voie d’extinction, offrent un spectacle qu’il faut absolument voir une fois dans sa vie dans le Saint-Laurent, surtout si vous êtes amoureux de la vie marine.

Où sont-ils :

Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent , Parc national Sirmilik, Parc national Ukkusiksalik. Ils peuvent être observés à partir de la rive au Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire , Centre d’interprétation et d’observation du Cap de Bon-Désir, Centre de découverte du milieu marin et du secteur de Baie-Sainte-Marguerite.

Quand y aller :

Le béluga passe toute l’année dans l’estuaire du Saint-Laurent, et les centres sont ouverts de la mi-juin à la mi-octobre.

Les chèvres des montagnes

Avez-vous déjà entendu parler du jeu « Chèvre de montagne » ? C’est un jeu où vous essayez de grimper l’élément le plus élevé, le plus déraisonnable dans une pièce. Ce jeu est nommé d’après une chèvre de montagne parce que jusqu’à ce que vous les voyiez monter et escalader des montagnes dans la vie réelle, vous ne comprendrez jamais l’étendue de leur talent.

Où sont-elles :

Parc national Jasper.

Quand y aller :

Il est plus facile de repérer leur fourrure blanche en été, car elle contraste avec les montagnes. Si vous êtes en visite en hiver, ne vous inquiétez pas, vous aurez toujours une chance de les voir. Ce sera juste un peu plus difficile.

 

Ours polaires

Le dernier animal sur notre liste, mais non le moindre, est l’ours polaire. Le plus grand carnivore terrestre du monde est en fait classé comme un mammifère marin parce qu’il passe une grande partie de sa vie sur la glace de la mer arctique. Ces belles créatures vivent à la fois sur terre et dans l’océan, et sont un délice à observer. Leur fourrure est faite de deux couches, ce qui leur permet de vivre dans des températures arctiques… Cela signifie que vous devrez voyager dans l’Arctique pour les voir dans leur habitat naturel, mais on vous jure que ça en vaut la peine.

Où sont-ils :

Au parc national Auyuittuq et au parc national Wapusk.

Quand y aller :

Il est préférable de s’y rendre en été pour profiter des jours plus chauds et de 24 heures de lumière, dans certaines zones.

Publications récentes