Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

Comment avons-nous fini suspendus au sommet de la Tour CN?

La dernière fois où je suis allée à la Tour CN, c’était l’année où le plancher de verre a été installé, en 1994 pour être précise. Je me souviens encore de m’être tenue sur le plancher de verre en regardant sous mes pieds une version de Toronto miniature. Tous les résidents d’Ontario peuvent sans doute raconter la même histoire… Vous avez visité la Tour CN lorsque vous étiez enfant. Et depuis, vous n’y êtes plus retourné. Jusqu’à aujourd’hui.

Deux décennies plus tard, j’étais de retour dans la ville reine à la recherche de quelque chose d’amusant à faire. Un ami m’a suggéré L’Haut-Da-Cieux de la Tour CN. Sans vraiment réfléchir, j’ai dit oui tout de suite.

Lorsque nous sommes arrivés, j’ai levé les yeux vers le sommet de la Tour. Cinq personnes étaient suspendues dans le vide… je fus parcourue d’un grand frisson. Ces personnes faisaient exactement ce que nous nous apprêtions à faire.

CNTOWEREDGE

Si vous regardez attentivement, vous verrez cinq personnes accrochées à la Tour CN …

Nous avions réservé nos billets en ligne pour éviter de faire la file et aller directement vers l’embarquement pour L’Haut-Da-Cieux. On nous a d’abord dirigés vers une salle de préparation où nous avons dû enlever tout ce que nous pourrions perdre. Nous avons bien attaché nos chaussures et nous avons enfilé une combinaison rouge. Je me sentais comme un astronaute qu’on envoie vers la Lune. Chaque employé a minutieusement vérifié que nos combinaisons étaient bien sécuritaires et que nos chaussures étaient bien serrées.

La peur commence à vous envahir lorsque vous regardez les autres sur le quai d’embarquement avant de sortir dehors et que vous comprenez ce que vous êtes sur le point de faire. Ensuite, ça vous prend d’un coup et ça vous accompagne dans l’ascenseur. Finalement, vous atteignez une autre zone qui ressemble à un vaisseau spatial où un guide vous attend pour vous attacher à la tour.

Je ne sais pas pourquoi c’est toujours à moi que ça arrive, mais on m’a demandé de sortir en premier. Les portes se sont ouvertes et on m’a envoyée marcher toute seule dehors sur la tour à 356 m au-dessus du sol (116 étages). J’ai déjà sauté en bungee, fait du parachutisme, grimpé des falaises et fait de la tyrolienne, j’imaginais que je ferais ça sans crainte. Pas du tout. J’étais morte de trouille. Et pour empirer la situation, la première chose qu’on vous demande de faire, c’est de marcher sur le bord, de coller vos orteils et de lâcher la corde pour lever les mains. Je crois avoir mis mes orteils à un demi-centimètre du bord. J’avais tellement peur. À ce stade, on ne sent pas la tension de la corde, de sorte qu’on a l’impression que rien ne nous retient.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’instant où il faut faire entièrement confiance au harnais

Pendant une demi-heure, nous avons marché autour du sommet afin d’avoir un parfait tour d’horizon de la ville et de faire quelques petites activités comme lâcher les mains, se pencher dans le vide sans les mains et marcher littéralement sur le bord de la tour. Après un certain temps, vous commencez curieusement à vous sentir plus à l’aise. Vous en profitez. La vue est incroyable, et si vous avez la chance d’avoir une journée ensoleillée, vous pouvez même voir un match des Blue Jays de la Tour. Les meilleures places en ville!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Caley Vanular et Sasha Barkans dans les airs

Finalement, vous vous sentirez si bien que vous auriez presque envie de rester là toute la journée. Une fois l’aventure terminée, vous rentrez à l’intérieur, on vous détache et vous découvrez alors un incroyable sentiment de soulagement en sentant toute l’adrénaline qui se dissipe à travers votre corps. Dans l’ascenseur qui vous ramène sur le plancher des vaches, vous aurez alors l’impression d’avoir vécu une expérience hors du commun.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sasha Barkans se sent pousser des ailes

L’Haut-Da-Cieux de la Tour CN ne ressemble à aucune autre activité. Je vous recommande vivement de l’essayer, surtout si vous avez des visiteurs qui viennent de l’extérieur. Pour 195 $ vous obtenez L’Haut-Da-Cieux, un billet pour monter au sommet de la tour et une entrée à la nacelle qui se trouve 33 étages plus haut que le belvédère (vous pouvez voir les participants à L’Haut-Da-Cieux qui marchent en dessous de vous). Pour de plus amples renseignements sur L’Haut-Da-Cieux de la Tour CN, cliquez ici.

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes