Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
Tu pourrais gagner un voyage pour 2 au Canada
X

Please update your browser to get the best experience

Café, caméras et randonnée en Alberta avec le photographe Nathaniel Atakora

 

Belle nuit, douce nuit. Photo: Nathaniel Atakora

Magnifique nuit albertaine. Photo: Nathaniel Atakora

La beauté naturelle de l’Alberta attire les photographes des quatre coins du monde. Heureusement pour Nathaniel Atakora Martin, alias @NathanielAtakora, il est né et a grandi en Alberta. Inspiré par son environnement, Nathaniel a commencé à faire du trekking en photographiant les paysages naturels des alentours, et a fini par faire une carrière de sa passion. Nous l’avons rencontré pour en apprendre un peu plus sur sa belle province natale et sur ses incontournables à visiter…

Nathaniel, y a-t-il quelque chose que la plupart des gens ignorent sur l’Alberta ?
L’Alberta a beau être enclavée par d’autres provinces, sans accès à la mer, la neige au sommet du Snow Dome, une montagne dans les glaciers de Columbia, est toutefois soufflée jusqu’à trois océans différents !

Si tu avais à choisir, quelle serait ta chose préférée de l’Alberta ?
C’est vraiment une question difficile… Au risque de tomber dans les clichés, je dirais les gens. On peut trouver de larges plaines, des montagnes et de la neige un peu partout, mais les gens avec qui j’ai eu la chance de connecter en grandissant en Alberta sont vraiment uniques.

 

À quel endroit aimes-tu particulièrement prendre des photos ?
Si je n’avais à choisir qu’un seul endroit, je dirais la Promenade des glaciers. On trouve quantité de lacs photogéniques et de sommets fabuleux sur cette route, chaque visite n’est que beauté l’une après l’autre.

Quels sont tes restos favoris à Edmonton ?

  • Le Next Act – C’est un resto de burgers vraiment chouette, pas loin de l’avenue Whyte.
  • Le Sugar Bowl –  J’adore cet endroit.
  • Remedy Café – Le Remedy est mon spot de prédilection quand je veux travailer mes photos ailleurs qu’à la maison. J’y passais beaucoup de temps avec mon ami Taylor Burk @taylormichaelburk quand on habitait tous les deux à Edmonton.

Où aimes-tu aller prendre un café?

  • Au Transcend – À Edmonton, c’est ma place préférée.
  • Au Iconoclast – C’est mon autre endroit favori pour le café à Edmonton.
  • Dose Cafe – Le Dose Cafe à Red Deer est selon moi le meilleur café au Canada… et je vis pourtant à Vancouver !
  • Phil and Sebastian – Lorsque je me trouve à Calgary, j’y vais pour travailler et rencontrer mes amis.
  • L’Analog – Un autre café vraiment génial à Calgary.

À quels événements albertains as-tu toujours hâte ?
Le Dark Sky Festival à Jasper est vraiment incroyable. Ça a lieu au cours de la nouvelle lune du mois d’octobre, au moment où les aurores boréales sont à leur sommet d’activité. Les visiteurs embarquent dans le SkyTram pour aller au sommet de la montagne Whistlers. Une fois en haut, toutes les lumières sur la pente sont éteintes et il ne reste que la voûte étoilée au-dessus de nous, sans aucune pollution lumineuse. Si vous êtes amateur de photographie nocturne ou de time-lapse, c’est parfait pour ça.

Je sais depuis toujours que l’Alberta est magnifique, mais je n’avais jamais réalisé à quel point ses paysages sont uniques. Ils sont spectaculaires et très différents des montagnes côtières.

Et les randonnnées pédestres, où aimes-tu les faire?
J’adore en faire dans le comté de Clear Water. C’est un peu plus reculé que les autres parcs plus gros. Une de mes randonnées d’un jour préférées est à Siffleur Falls. Ça ressemble beaucoup aux chutes Athabasca, sauf qu’on ne croise jamais personne dans les sentiers.

Pourquoi devrait-on visiter l’Alberta?
Pour ses paysages, les plus spectaculaires du monde. Je sais depuis toujours que l’Alberta est magnifique, mais je n’avais jamais réalisé à quel point ses paysages sont uniques. J’aime quand on peut distinguer le point de rencontre entre les plaines et les montagnes. C’est vraiment spectaculaire et très différent des montagnes côtières.
 

Comment t’es-tu lancé dans la photographie ?
J’ai trouvé une vieille Canon à l’Armée du salut et j’ai eu la piqûre. J’apportais ma caméra partout où j’allais et photographiais pas mal tout et n’importe quoi. Je ne suis pas certain que j’aurais été aussi intense si j’avais grandi ailleurs qu’en Alberta ! C’est ainsi que je suis tombé amoureux du plein air.

Ta première vraie caméra, où l’as-tu achetée ?
Ma première caméra était une Nikon d90, mon père me l’avait achetée en 2009. Il se l’était procurée dans un magasin spécialisé à Red Deer appelé McBain Camera. Je suis devenu assez familier avec les employés au fil des ans. Ils sont talentueux et méticuleux. Quand je me trouve à Red Deer, je vais chez McBain Camera. À Edmonton, je me rends habituellement à Vistek. Règle générale, j’essaie de me tenir loin des grandes chaînes, mais c’est particulièrement vrai en ce qui concerne l’équipement photographique. C’est véritablement payant au final de faire affaire avec du personnel qui sait de quoi il parle.

Où trouves-tu l’inspiration en Alberta?
Lorsqu’il est question de photographie, je suis davantage inspiré par les gens. C’est sûr que les grands espaces sont une source infinie d’inspiration, je veux être clair là-dessus, mais quand je me sens créativement vidé, je me tourne vers le travail de mes pairs. J’ai eu beaucoup de chance de côtoyer du monde vraiment talentueux en Alberta, comme Carson Reneau @carsonreneau, Nicholas Yee @nicholasdyee, Shane Hauser @shanehauser et Shanelle Fredrickson @grandmotherwolf pour en nommer quelques-uns.

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes