Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
Tu pourrais gagner un voyage pour 2 au Canada
X

Please update your browser to get the best experience

7 aventures incroyables à vivre à Jasper avec le photographe Jeff Bartlett

Le parc national Jasper est le genre d’endroit qui donne de quoi explorer et découvrir pour une vie complète, mais il y est tout de même possible de compresser des tonnes de plaisir d’été ou d’hiver en une seule fin de semaine.

Take it all in. Photo: Jeff Bartlett

Le monde vous appartient. Photo: Jeff Bartlett

Bien que Jasper soit connu comme le plus grand parc au cœur des Rocheuses canadiennes, le fait qu’il couvre presque l’équivalent de deux fois une province maritime (l’Île-du-Prince-Édouard) met réellement son envergure en perspective. En chiffres, le parc est tout en démesure : Jasper comporte près de 1000 km de sentiers, il s’agit de la deuxième plus grande réserve de ciel étoilé au monde et il fait partie parc des montagnes Rocheuses canadiennes inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La Promenade des Glaciers, une route de 230 km qui relie Jasper au lac Louise et au parc national Banff, est considérée comme l’une des routes au paysage le plus spectaculaire du monde.

La ville comme telle reste toutefois modeste dans l’impression qu’elle suscite. Il n’y a pas d’ambiance touristique-mercantile comme on en trouve dans la plupart des centres de villégiature du genre. On y trouve plutôt des gens sympathiques qui embrassent le style de vie montagnard. Même en plein cœur de l’été, le nombre de résidents dépasse celui des touristes au De’d Dog pub et au Legion.

Profitez de la plus grande réserve de ciel étoilé accessible qui soit Photo: Jeff Bartlett

Profitez de la plus grande réserve de ciel étoilé accessible qui soit. Photo: Jeff Bartlett

Un petit secret avant de plonger dans ce guide d’aventures à Jasper : cette ville peut donner l’impression qu’elle n’arrête jamais. C’est vrai que près de 2,3 millions de personnes y passent chaque année, dont près de 1,5 million entre juin et septembre seulement. Mais c’est très facile d’éviter les foules quand on comprend quelques règles très simples :
1. De façon générale, la majorité des visiteurs ne voient qu’une petite partie du parc. S’éloigner de seulement 2 ou 3 kilomètres de la route la plus proche permettra de réduire considérablement la densité des foules.

2. Les heures de repas standard sont les meilleurs moments pour partir explorer. Les restos sont pleins, et les sentiers, pratiquement déserts ! Assister à des levers ou des couchers de soleil sans personne autour est donc du domaine de l’habituel, même en des endroits achalandés comme Pyramid ou Maligne Lakes.

3. Réservez tôt votre hébergement. Jasper est très populaire, surtout l’été comme on le disait, et tant les hôtels que les terrains de camping affichent complet rapidement. Le camping sauvage y est interdit, donc si vous souhaitez jouer à Christopher McCandless, il faudra le faire ailleurs.

4. Visitez entre les mois d’octobre et de mai afin de savourer les vives couleurs de l’automne, la beauté des caps enneigés des montagnes en hiver et la douceur des jours au printemps.

Notre palmarès des 7 aventures au parc national Jasper

1. Randonnée pédestre à Edith Cavell

Allez-y tôt pour les plus belles vues ! Photo: Jeff Bartlett

Allez-y tôt pour les plus belles vues ! Photo: Jeff Bartlett

Edith Cavell peut être l’un des endroits les plus fréquentés du parc national Jasper. Au cours d’une journée d’été occupée, ils sont des milliers à grimper le sentier du Glacier, mais aux aurores, c’est très tranquille. Assistez d’abord au lever du soleil au bord du lac Cavell, situé à environ 200 mètres du sentier Astoria, avant de vous diriger vers la montagne. Ça vaut également la peine de passer quelques heures à Cavell Meadows, mais si le temps ne vous le permet pas, la petite marche pour se rendre au point de vue de Cavell Pond vaut l’effort.

2. Marchez en haut et en bas des chutes Sunwapta

Photo: Jeff Bartlett

La beauté hivernale d’une chute gelée. Photo: Jeff Bartlett

Les chutes Athabasca et Upper Sunwapta sont d’une beauté sauvage à couper le souffle et exigent au moins un arrêt malgré les foules qu’elles attirent sur le bord de la route. Toutefois, une piste part des chutes Upper Sunwapta et rejoint les chutes Lower Sunwapta. C’est seulement 4 km, mais cette courte distance amène toutefois les marcheurs vers une nature encore plus sauvage.

3. Aventure au canyon Maligne

Le canyon Maligne est, sans équivoque, plus beau en hiver lorsqu’il est possible de marcher le long du canyon ou de faire de l’escalade de glace sur l’une des innombrables chutes figées dans la glace. En été, les sentiers frôlent les falaises et offrent toute une vue sur les cascades et les chutes qui ont sculpté les parois de calcaire au cours des 10 000 dernières années.

Le canyon est inscrit à l’itinéraire de nombreuses visites guidées en autobus, alors vaut mieux s’y arrêter de bon matin avant la ruée post-déjeuner.

4. Randonnée aux Opal Hills ou Bald Hills, ou vélo au lac Maligne

Parcourir les Bald Hills Photo: Jeff Bartlett

Fat bike au lac Maligne en hiver. Photo: Jeff Bartlett

Le lac Maligne est l’une des marques de commerce de Jasper, mais les visiteurs s’aventurent rarement loin du chalet ou de la cabine à moins qu’ils soient à bord d’une croisière vers Spirit Island. Pour une véritable et unique vue sur la chaîne de montagnes et le lac, parcourez les sentiers d’Opal ou de Bald Hills. La première, de calibre intermédiaire, fait une boucle de 8,2 km, alors que la seconde, plus aisée, monte une ancienne route sur 6 km. Autant l’une que l’autre sont en territoire grizzly, donc apporter du répulsif à ours et se déplacer en petits groupes (et non en solitaire) est de mise.

Vers la fin de l’hiver, les Bald Hills constituent une excellente destination pour le ski hors piste (les Bald Hills sont fermées pour la préservation des caribous jusqu’au 28 février). Par contre, les pentes sont sujettes aux avalanches. Pendant quelques jours, au printemps, les conditions sur le lac permettent d’y chevaucher un fat bike et de pédaler jusqu’au terrain de camping Hidden Cove ou l’île Spirit.

5. Du kayak ou du canot pour un pique-nique paisible

Pagayez jusqu’à un pique-nique épique Photo: Jeff Bartlett

Pagayez jusqu’à un pique-nique épique. Photo: Jeff Bartlett

Si vous aimez les balades sur l’eau, louez un canot ou un kayak et allez pagayer sur le lac Maligne. Les rameurs expérimentés seront capables de faire le trajet en solo jusqu’à l’île Spirit en un jour, mais les rameurs novices auront plus de plaisir à simplement se promener sur le lac et à dénicher une aire déserte de pique-nique. Dotées d’un trou pour le feu et de tables de pique-nique, celles-ci sont nombreuses, mais si vous ne prévoyez pas utiliser de feu, ces endroits ne sont pas obligatoires.

6. Escaladez Morro Peak

Montez jusqu’au sommet Photo: Jeff Bartlett

Montez jusqu’au sommet. Photo: Jeff Bartlett

On dit de Morro Peak qu’il s’agit du plus petit sommet des Rocheuses canadiennes. En toute honnêteté, je n’ai pas eu la chance de vérifier cette rumeur, mais c’est vrai qu’il n’est pas très haut et qu’il est facile d’accès. Ce n’est pas un sentier officiel à proprement parler, mais s’aventurer hors piste dans les parcs nationaux est parfaitement légal et Morro Peak constitue un objectif très noble pour qui veut atteindre son premier sommet des Rocheuses. L’entrée du sentier est située à la fin du sentier Overlander, tout de suite après que la route 16 croise la rivière Athabaska à 20 km au nord-est de Jasper. De là, un sentier bien visible et usé par les visiteurs précédents s’offre à vos pas jusqu’au sommet.

En redescendant, soyez prudent : des falaises à la pente dramatique comportent un risque auquel de nombreux randonneurs se sont frottés par le passé.

7. Pagayez debout sur le lac Annette ou le lac Edith

Profitez du lac Photo: Jeff Bartlett

Profitez du lac. Photo: Jeff Bartlett

Pas étonnant que la planche à rame (stand-up paddle) soit si populaire dans les Rocheuses : les lacs sont petits, calmes et complètement entourés de montagnes, offrant ainsi une vue époustouflante à tous les pagayeurs. À Jasper, les deux plus petits lacs (Annette et Edith) sont les plus accueillants pour les rameurs debout. Translucid Adventures loue des planches à l’entrée ouest du lac Edith, à courte distance de marche du lac Annette.

 

Du temps libre à votre disposition ? Essayez ces endroits:

Pour voir le soleil se lever : Île Pyramid, lac Cavell et Mile 5 Bridge
Pour voir le soleil se coucher : Edge of the World, lac Horseshoe et Old Fort Point
Pour les jours de temps gris : Chutes Athabasca, chutes Sunwapta et canyon Maligne
Pour contempler le ciel étoilé : Lac Pyramid, lacs Edith et Annette et lac Medicine

 

Vous avez aimé le texte et les photos de Jeff? Suivez-le sur Instagram @PhotoJBartlett pour en avoir davantage.

Détails du parcours

Consultez ces liens pour plus de détails sur les sujets abordés dans ce billet

Publications récentes