Comment voulez-vous vous connecter à votre compte Infiniment Canada?

Vous n'avez pas de compte? Inscris-toi maintenant.
Compte Infiniment Canada

As-tu oublié ton mot de passe?

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations

loading
X

Please update your browser to get the best experience

5 lieux historiques nationaux incontournables au Canada

Au rythme d’une visite par jour, il vous faudrait plus de deux ans et demi pour voir les 976 lieux désignés « Lieu national historique » par le Canada. Valent-ils tous la peine d’être vus ? Évidemment, sinon, ils n’auraient pas intégré cette prestigieuse liste. Aurez-vous le temps de tous les voir ? À vrai dire, les chances sont plutôt minces, c’est pourquoi nous nous sommes efforcés de choisir les cinq sites les plus spectaculaires à ne pas manquer. La tâche n’était pas facile, mais on a quand même fait le travail. Juste pour vous. Donc, préparez vos valises !

L’Anse Aux Meadows, Terre-Neuve

Qu’est-ce qui ressemble à une hutte de Hobbit, mais est en réalité un vestige de village Viking ? Situé à la pointe nord de Terre-Neuve, et premier site scandinave identifié en Amérique du Nord, L’Anse aux Meadows a été découverte en 1960 avant de devenir un « lieu historique national » en 1968 puis d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1978. Explorez les bâtisses de bois et de terre qui bordent les côtes rocheuses de la province et remontez les traces des premiers explorateurs grâce aux explications des guides habillés en Vikings.

Le centre-ville de Dawson City, Yukon

Tant que voyager ne redeviendra pas plus accessible, le Complexe-Historique-de-Dawson du centre-ville de Dawson est la destination à privilégier. Quand les premières pépites d’or ont été découvertes à Klondike en 1896, les chercheurs d’or se sont rués vers Dawson (ce n’est pas un hasard si on parle de ruée vers l’or). La ville roulait alors littéralement sur l’or, ce qui dura trois ans. C’est de loin le meilleur endroit au pays pour se croire dans l’un des derniers films de Quentin Tarantino.

Église Notre-Dame-de-Bonne-Espérance, Territoires du Nord-Ouest

A photo posted by Dave Vresk (@c1oudbase) on

Entrer dans l’Église Notre-Dame-de-Bonne-Espérance donne l’impression de marcher dans une peinture. L’église a été construite à la moitié du 19e siècle, sur une crête surplombant la rivière Mackenzie à Fort Good Hope. Elle est minuscule et son extérieur est plutôt sobre, avec son architecture gothique. Mais dès qu’on en pousse les portes, quelle surprise ! Ce n’est même pas le mélange de bleu électrique et de dorures en soi qui émerveille le plus, mais le fait que les pigments proviennent de plantes endémiques. Sans oublier le fait qu’il a fallu 20 ans pour la compléter.

Les Jardins de Métis, Québec

Situés à 40 minutes en voiture au nord de Rimouski, Les Jardins de Métis (ou Reford Gardens) étaient la résidence d’Elsie Reford, la femme derrière ces jardins à l’anglaise qui comptent plus de 3 000 espèces de plantes réparties sur près de 45 hectares. Grâce au microclimat dont bénéficient les jardins, on y trouve des plantes qui ne poussent nulle part ailleurs au Canada. Mais ce n’est pas tout : les jardins accueillent également d’incroyables expositions temporaires d’œuvres d’art extérieures, créées par des artistes de renom du monde entier. Vous pouvez voir les photos des dernières œuvres ici et ici.

S’Gang Gwaay, Colombie-Britannique

A photo posted by A L L I E (@allisonjays) on

S’Gang Gwaay (ou Ninstints) abritait la communauté Haida jusqu’à l’épidémie de varicelle en 1862. Situé à Haida Gwaii, une île au large de la côte septentrionale de la Colombie-Britannique, le site est non seulement un lieu historique national, mais il figure aussi au Patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ancien village est marqué par des totems mortuaires sculptés à la main par la communauté Haida il y a plus d’un siècle. Ils sont les dernières reliques de totems mortuaires dans le monde.

Publications récentes